Hideo Okuda Un yakuza chez le psy (2004) titre original Kûchû Buranko

(Editions Wombat, collection Iwazaru en France )

Dans ce recueil de nouvelles, Okuda met en scène un spécialiste en psychiatrie, le Dr Irabu. Aidé de sa jeune assistante Mayumi, toujours en mini jupe mais peu aimable, il soigne à sa manière ses patients. Ces derniers viennent de tous les horizons : un trapéziste, une auteure ou encore un yakuza.

Ce dernier, Seiji, est terrifié par les objets pointus : aiguilles, couteaux… Pas facile de vivre avec une telle peur quand on est un yakuza respecté et craint ! Désespéré, en quête d’une une solution miracle, il se rend chez le Dr Irabu. Loin d’être un médecin conventionnel, ce dernier ressemble plus à un patient qu’à un docteur. Farfelu et pas facilement effrayé en dépit de son âge, ses remèdes et conseils frôlent souvent la démence. Cela nous fait bien rire devant les émotions de Seiji face au docteur excentrique, tout priant pour ne jamais rencontrer un tel psychiatre.

Contrairement aux livres de H. Murakami qui sont plus centrés sur la réflexion et sur le fantastique, le Dr Irabu nous ramène dans le Japon du XXIème siècle avec des personnages fantasques, loin des stéréotypes sur les Japonais. Nous découvrons un monde à part, jamais mentionné dans les guides de voyages. Si le livre détonne certainement par sa différence et par sa créativité, on pourra regretter le caractère un peu répétitif de certaines histoires. Les méthodes du Dr Irabu changent avec chaque patient et on voudrait le voir évoluer, en apprendre plus sur ses origines (qu’on peut entr’apercevoir dans une des nouvelles) et le voir se confronter à des personnages plus coriaces pour tester ses limites.


Hideo Okuda a vendu plus de trois millions d’exemplaires des aventures du Dr Irabu (une trilogie dont Seiji est l’un des héros). Il a reçu le prix Naoki pour Un yakuza chez le psy. Il est un auteur prolifique et on espère que plus d’œuvres seront bientôt traduites!

Cécile

Hideo Okuda Un yakuza chez le psy
Retour à l'accueil